Je descends d'un arbre et puis toi aussi,

mais moi, je suis passé par la branche basse.

 

 

Je n'aime pas l'idée

que d'autres l'auraient empruntée.

 

 

J'aime ce délicieux souvenir,

pieds nus et caleux, en déséquilibre joyeux.

 

 

Une branche basse et hop,

j'arrive en douceur sur terre.

Mes souvenirs utérins sont très précis,

au bout de la branche, mon cri.

 

 

Après mon cri, comme tout le monde,

j'ai fait parti de cette humanité bancale.

Depuis, je passe mon temps à essayer de retrouver ma branche basse et mon cri.

Philosophie du quotidien

Ce genre d'injonction, en pleine nature, 

m'exalte, me transporte et me ravie !

J'aime qu'on me donne un ordre puissant

dans une nature sauvage